PARIS, 11 février (Reuters) — Sanofi et Regeneron ont annoncé lundi qu’ils allaient baisser aux Etats-Unis d’environ 60% le prix du Praluent, un traitement contre le cholestérol, sur fond de débat concernant la flambée des prix dans l’industrie pharmaceutique.

Le Praluent sera désormais facturé, à compter de début mars, 5.850 dollars (5.174 euros) par an, selon un communiqué conjoint des deux laboratoires pharmaceutiques.

L’industrie pharmaceutique est sous le viseur du gouvernement américain en raison de la hausse des prix des médicaments sur ordonnance qui est devenue une préoccupation majeure des électeurs et une priorité de l’administration Trump.

La Chambre des représentants, dirigée par les démocrates, et le Sénat, contrôlé par les républicains, ont entamé des auditions en ce sens cette année.

Le 4 février, le sénateur américain Bernie Sanders a déclaré avoir l’intention d’envoyer une lettre au laboratoire Catalyst Pharmaceuticals pour lui demander de justifier sa décision de facturer 375.000 dollars par an au prix catalogue un traitement qui a été accessible gratuitement pendant des années.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Добавить комментарий

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit